ACM est solidaire de ses collègues Haïtiens

12/07/21

L’Association des travailleurs des médias de la Caraïbe (ACM) a noté avec une profonde inquiétude les récents développements tragiques et meurtriers en Haïti.

Nos appréhensions quant à la situation du pays, étaient bien antérieures à l’assassinat du président Jovenel Moise la semaine dernière ; car la montée de la violence et la multiplication des troubles avaient déjà coûté la vie, à quatre journalistes/travailleurs des médias cette année.

Nous déplorons qu’aucune référence spécifique aux menaces contre les médias Haïtiens, n’a été faite lors de la récente réunion virtuelle des chefs de gouvernement de la CARICOM. Nous espérons cependant, que les délibérations ultérieures à la réunion d’urgence qui ont suivi,  ont tenu compte des conséquences néfastes de la situation sur la pratique du journalisme.

La déclaration de l’état de siège par le Premier ministre par intérim Claude Joseph cherche à juste titre, à lever les incertitudes ambiantes et à garantir un état de calme relatif. Néanmoins, nous sommes conscients du potentiel impact négatif sur le travail des médias et sur la liberté de la presse.

Nos organisations partenaires, hémisphériques et internationales, nous ont fait part d’inquiétudes similaires. Nous voulons assurer à tous, que notre vigilance se poursuivra sans relâche.  Enfin, au nom de vos amis et collègues du reste de la région des Caraïbes, nous réaffirmons, aux médias en Haïti, notre solidarité et notre fraternité.

Jul, 12, 2021

0